Notre-Dame des Landes : l’abandon, c’est maintenant !

citoyens souhaitent l'abandon de l'aéroport Notre-Dame des Landes maintenant !

Déjà 27 604 votes

Monsieur le président de la République,

Moins d’un quart de la population française (sondage IFOP daté du 09 novembre 2016) soutient le projet d’aéroport situé à Notre-Dame des Landes.

Alors que la cour d’appel administrative de Nantes rend son jugement lundi 14 novembre 2016, la plaidoirie de la rapporteure publique ne laisse aucun doute sur l’issue de cette procédure. Les quatre arrêtés vont être annulés et le début des travaux reporté à une date lointaine.

Occasion vous est offerte de renoncer à ce projet d’un autre âge et enfin conduire la France sur la voie de la transition écologique. La Conférence climatique de Paris, dite COP21, est avant tout un exercice de cohérence politique. La réduction des émissions de gaz à effet de serre ne peut être un objectif les seules années impaires.

Je vous demande en conséquence de bien vouloir abandonner ce projet, seul moyen de clore une controverse qui n’a que trop duré.

Comptant sur votre écoute, je vous prie d’agréer, mes courtoises salutations.

Le lundi 14 novembre 2016, la cour administrative d’appel de Nantes va rendre sa décision sur quatre arrêtés pris par le préfet de Loire-Atlantique. Ces arrêtés étaient censés être l’ultime étape avant le début des travaux à Notre-Dame des Landes. La plaidoirie de la rapporteure publique est venue refroidir les ardeurs des bétonneurs.

La rapporteure publique a en effet demandé l’annulation de ces quatre arrêtés.

Alors que le projet d’aéroport de Notre Dame des Landes vient de connaître un nouveau camouflet judiciaire, un sondage IFOP commandé par Agir pour l’Environnement relève que :

Ce sondage apporte une nouvelle fois la preuve que la consultation départementale organisé en juin dernier n’était aucunement représentative de l’état de l’opinion nationale à l’égard de ce projet d’aéroport.

La probable annulation des quatre arrêtés préfectoraux doit amener le chef de l’Etat à renoncer à ce qui apparaît désormais comme un grand projet inutile, imposé ET impopulaire !

En effet, alors que :

Alors que des dizaines de milliers de militantes et militants se tiennent prêts à se mobiliser en cas de lancement des travaux de défrichage à Notre-Dame des Landes, François Hollande doit maintenant prendre ses responsabilités.

Il doit abandonner un projet :

A quelques jours du premier anniversaire de la tenue de la COP21, l’aberration que constitue ce projet d’aéroport climaticide et énergivores doit cesser. Le caprice de certains élus locaux, intoxiqués au kérosène, ne peut durablement s’affranchir de la volonté d’une opinion publique hostile à un projet qui, pour être en zone humide, prend l’eau de toutes parts.

Il est désormais temps d’écouter les voix toujours plus nombreuses réclamant l’abandon de ce projet.

Un site à l’initiative d’Agir pour l’Environnement

Agir pour l’Environnement est une association nationale de mobilisation citoyenne en faveur de l’environnement. Le but de l’association est de faire pression sur les responsables politiques et décideurs économiques en menant des campagnes de mobilisation citoyenne réunissant un réseau d’associations et de citoyens le plus large possible.